L’origine et l’importance du bouquet de fleurs de mariage

Le bouquet de fleurs compte parmi les éléments symboliques d’un mariage. Véritable parure de la future mariée, cette composition colorée et parfumée apporte une touche supplémentaire de romance et de douceur à la tenue. Bien plus qu’un accessoire, ce bouquet possède une véritable histoire. Découvrez donc son origine et son importance au cours d’une cérémonie mémorable qui marque l’engagement de deux êtres qui ont choisi d’unir leurs destinées.

Petite histoire du bouquet de fleurs de la mariée

Le bouquet de fleurs constitue une composante à part entière du costume de la future épouse, rehaussant joliment la robe mariage. Son histoire remonterait à l’Antiquité. À cette époque lointaine, les femmes se mariaient avec un bouquet fait d’herbes aromatiques sélectionnées sur des critères spécifiques. D’abord, ces plantes permettraient d’éloigner les mauvais esprits. Ensuite, elles auraient également la vertu de favoriser la fertilité des futurs mariés.

Jeté du bouquet de mariée

En France, la tradition des fleurs de la mariée aurait été introduite durant l’époque médiévale à l’époque des croisades. D’ailleurs, les noces auraient alors été généralement célébrées durant le printemps, période où les plantes fleurissent.

Vers le XVIe siècle, les plantes aromatiques qui étaient populaires durant l’Antiquité sont détrônées par les fleurs d’oranger. Ces dernières sont appréciées pour leur parfum intense.

Quelques siècles plus tard, au XIXe siècle, les traditions évoluent. Le bouquet de la mariée est toujours de mise, mais celui-ci est alors disposé sur un coussin soyeux et protégé par une cloche en verre. La coutume voulait alors que les nouveaux mariés gardent ces fleurs sous cloche pour toujours, tant que leur mariage dure.

Bouquet de mariée d’aujourd’hui

Aujourd’hui, le bouquet de la mariée est toujours si important. Chaque mariée compose son bouquet au gré de ses préférences, tenant compte des symboliques de chaque fleur et du thème de la cérémonie. Durant l’été, les pivoines sont très appréciées. Entre le mois d’août et le mois de septembre, période de floraison, le choix est très vaste. Outre les roses qui se trouvent en tête de liste des fleurs préférées des mariées, on retrouve également le freesia ou l’hortensia.

Côté couleur, le blanc reste incontournable. Mais il est possible d’apporter quelques notes de couleurs, vives ou pastels, en fonction des envies de chacune.

Un véritable chef-d’œuvre

Le bouquet de la mariée constitue désormais un véritable chef-d’œuvre. Les professionnels font preuve de créativité pour matérialiser les souhaits des futures mariées. En fonction des inspirations de chacun, il est possible de trouver des bouquets chics, romantiques, exotiques ou encore bohème.

D’une manière générale, la future mariée prépare à l’avance un petit bouquet qui sera destiné au fameux lancer. Dans tous les cas, le bouquet de fleurs est toujours en parfaite harmonie avec la robe de mariée, pour opérer le plus bel effet.

Les différents types de bouquet

En fonction des exigences de chaque mariée, il est possible de choisir parmi différents types :

  • Le bouquet rond est très populaire. Se présentant sous la forme d’une demi-sphère d’un diamètre d’une trentaine de centimètres, elle est généralement faite de petites fleurs. Il est parfait avec une robe de mariée princesse ;
  • Le bouquet asymétrique joue sur le contraste en combinant des fleurs d’apparences différentes qui offrent un magnifique rendu. Les couleurs sont généralement poudrées et pastels ;
  • Le bouquet bohème est à base de fleurs de saison. Plutôt simple et sauvage, il est idéal pour un mariage champêtre et se conjugue très bien avec une robe réalise avec une étoffe fluide et légère ;
  • Le bouquet en cascade présente la particularité d’être composé de fleurs qui tombent joliment en cascade. Il est parfait pour les mariées « grandes » et celles qui veulent porter un voile.

 


Plus d’informations :

Merci à jjshouse